143~~ ESPOIR ANEANTI ~~


J'aurai aimé t'aimer, comme on aime pour l'éternité...
Sans jamais se lasser, comme on ne peut imaginer...

T'aimer, comme on aime le soleil en été...
Comme on aime le soleil en hiver, et qui nous rend heureux...

Lorsqu'au milieu d'un ciel tous gris, on aperçoit un ptit coin bleu...
Puis, tout a coup, un rayon de soleil, qui éblouit nos yeux...


J'aurai aimé te dire, que notre monde à nous, serait toujours beau...
Que le bonheur de t'aimer, est le plus beau, de tous mes cadeaux...

Et qu'il restera à jamais, comme un oasis, pour un assoiffé sans eau...
Que personne, ne pourrait autant t'aimer, mon amour étant inconditionnel...

Aussi profond, que le centre de la terre, là où ses flammes sont éternelles...
Cet amour, ne pourra jamais me quitter, il était si passionnel...


J'aurai aimé t'écrire, le plus délicieux des poèmes...
Un poème, dans lequel, je te dis sans cesse, « je t'aime »...

Pour te dire aussi, que je resterai toujours la même,
Celle que tu as aimée, celle qui te faisait rêver...

Un poème pour t'annoncer, que jamais je ne pourrais t'oublier...
Que tu resteras dans mon c½ur, comme un hiéroglyphe dans une pierre gravée...


J'aurai aimé, pour toi, être un refuge, pour te protéger, de tous tes sanglots...
Venir les sécher, sur ta joue, par mon souffle doux et chaud...

Les transformer en perles nacrées, qu'elles deviennent des souvenirs si beaux...
Et te faire oublier, tout ce qui a mis, ton c½ur en lambeaux...

Qui te l'a blessé, à jamais, comme la trace indélébile d'une arme...
Et te rendre à jamais heureux, que toujours mon amour te charme...


Mais, comme tu vois, même un amour si beau, a été détruit...
Pourtant on s'aimait, aussi profond qu'une nuit...

Une nuit bien noire, sans la lune qui reluit...
Pour moi ce monde n'est devenu plus rien...

Pourtant, il était le tien, il était le mien...
Mais maintenant, ce monde, plus jamais, ne nous appartient...


Moi chaque jour, j'attendrai les lendemains...
J'attendrai, que la mort, me prenne en son sein...

J'attendrai, comme une bougie consumée qui s'éteint...
Jamais plus, je ne serai comme précédemment...

Notre amour restera, dans mes pensées, dans mon c½ur, dans mon sang...
Comme une maladie incurable, il restera en moi, jusqu'à' à la fin des temps...

CoeurBlessé

© Tous droits réservés à COEURBLESSE ®

Tags : espoir - desespoir

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.90.217.44) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Physalis

    06/08/2016

    Une halte dans ton univers pour te souhaiter une belle journée.

  • Poemes-coeur-blesse

    24/07/2011

    Merci
    ce poème a été inspiré de la chanson :
    "j'veux qu'on baise sur ma tombe" de "DAMIEN SAEZ"

    je suis heureuse de savoir que mes poèmes te plaise et désolée pour les larmes que tu as versé !
    bisous


  • mesespoirs

    24/07/2011

    c'est beau touchant trés mes larmes se sont mis à couler. c'est si beau courage

  • Harmonie1954

    26/05/2010

    moi aussi j'aurais aime étre aimé par le méme homme toute ma vie ,ce n'est plus ça l'amour maintenant les sentiments tous jouent avec ,le net n'arrange rien ,il détruit des couples a toujours étre connectée soit l'un soit l'autre mais qui fait quoi ... et ça fini en drame en rupture c'est triste de briser un amour pour un coup de folie via le net

  • poesiedu62

    13/03/2010

    tro bo t poemes

  • kestelle

    12/03/2010

    magnifique

  • elfes22

    24/01/2010

    superbe comme toujours!!!bisous.sylvie

  • etoiledunsonge

    25/06/2009

    j'aime vraiment ta prose...Bonne journée

  • omrimavi88

    12/06/2009

    cest trés beau..

  • PERFECT-WORLD01

    11/06/2009

    tu est une vraie artiste ma petite amira^^

Report abuse